Nationale 4 – Le choc au sommet

Avec l’accueil de ses nouvelles recrues, le Maître international Xavier Bédouin et les jeunes Thomas Chargelègue et Florian Delabbey, notre équipe de Marennes a cette saison annoncé clairement son ambition, la (re)montée en Nationale 3.
Et depuis le début du championnat les victoires se sont empilées avec un 7 à 1 à Saintes, puis 7 à 0 à Bordeaux Aspom, 8 à 0 face à Tresses et enfin 6 à 0 à Rochefort.
Si notre équipe pourrait apparaître comme l’ogre de sa poule, elle n’est pas la seule car jusqu’à dimanche, Angoulême avait fait un parcours similaire.

Ce club de Charente a recruté cette saison le Grand Maître International bulgare Petkov et deux Maîtres internationaux, le bulgare Velislav Kukov et le serbe Mladen Milenkovic, ce qui leur a permis de renforcer une équipe qui était déjà dotée de quelques joueurs expérimentés.

Ce dimanche se jouait donc le choc de la poule avec ce match d’Angoulême à Marennes. Le contexte était clair, notre avance au « goal-average » était suffisamment nette pour que nous nous satisfissions* d’un match nul.

DSC_0410.aJPG

La première surprise du jour a jailli de la feuille de match. Le Grand Maître International bulgare d’Angoulême était absent. Ils restaient bien sûr solides, mais moins.

Dans ce championnat la cadence d’une partie est de 1h30 + 30 secondes/coup pour les 40 premiers coups puis enfin de 30 minutes plus 30 secondes par coup pour la terminer. Généralement ces rencontres par équipes qui démarrent à 14h15 se terminent souvent aux alentours de 18h30-19h.
Preuve que tous les joueurs se sont dimanche employés sérieusement, ils ont utilisé le maximum du temps qui leur était imparti si bien qu’à 18h30 seules 3 parties étaient terminées. Sur la feuille de match le résultat porté était alors d’un partout (une nulle, une victoire et une défaite pour chaque équipe).
Cinq parties étaient donc toujours en cours, avec un petit avantage positionnel pour Marennes sur 3 ou 4 des échiquiers. Une victoire ou en tout cas le match nul paraissait à ce moment là à portée de main. Tous les joueurs se battaient bec et ongles ne voulant rien lâcher à leur adversaire.
Dans cet esprit au 4ième échiquier notre jeune Thomas Chargelègue réussit d’un coup de bec tactique à arracher d’une position qui semblait nulle, un joli gain qui rapportait le point. Le score passait en notre faveur à 2 à 1.

Sur les 4 échiquiers qui luttaient encore, trois positions paraissaient bien avantageuses. C’est à ce moment là que des mains marennaises se sont mises à trembler : au dernier échiquier notre Guinguin passait à côté du mat et devait accepter la nulle par répétition. Toujours 2 à 1 en notre avantage.
Puis la défaite était signée par notre 2ième échiquier, deux partout.

Restaient alors deux échiquiers pour ne pas perdre. Laurent qui après avoir longtemps été gagnant, parvenait à décrocher la nulle après que son adversaire ait raté le mat. La feuille de match était toujours scotchée à 2 à 2.

Pour maintenir les chances de monter, notre dernier joueur en lisse, Olivier, ne devait donc pas perdre.
Avec un avantage positionnel mais aussi matériel de 2 pions, même avec une bourde toujours possible après tout ce temps de jeu, la nulle semblait au mieux assurée.
Mais son adversaire se mit à ouvrir une brèche au centre de l’échiquier dans laquelle il commençait à engouffrer ses pièces lourdes. Elles s’approchaient tout près du Roi marennais posté en d6, jusque là à l’abri derrière une chaîne de pion qui venait soudainement de se volatiliser. Ce Roi qui semblait alors bien esseulé en plein centre l’échiquier s’est mis à chercher un refuge improbable dans une région désertée par ses pions. Tous les autres joueurs désormais spectateurs trop passifs, cherchaient en silence, pour qui la bonne défense ou la bonne attaque. La température commençait à monter dans la salle.
Alors que sur un coup son adversaire laissait souffler le roi d’Olivier, ce dernier saisit son Cavalier, le faisant planer au-dessus de l’échiquier en vol géostationnaire, puis le claquait sur la case e4, plaçant là en fourchette une Tour et la Dame, et coupant surtout l’accès aux dernières cases d’attaque vers son Roi. Quelques coups plus tard Olivier prenait les dernières pièces de son adversaire qui abandonnait.

Victoire 3 à 2 pour Marennes !
On peut attribuer une mention spéciale à nos trois jeunes du club qui rapportent les 3 points, Thomas, Florian et Olivier.

Nous sommes donc en tête de notre championnat, « Cocorico !» comme disent les huîtres de Marennes-Oléron.
Mais ce n’est pas fini, pour décrocher la montée il faudra rester vigilant lors des 2 dernières rencontres face à Cognac, puis Poitiers-Migné, même si une défaite nous est désormais permise, tant l’avantage au goal-average sur Angoulême est net, à + 11.
C’est l’occasion de rappeler à l’équipe qu’il ne faut pas savourer une huître de Marennes-Oléron avant de l’avoir ouverte.

Bravo à tous les joueurs de Marennes et aux joueurs d’Angoulême, très fair-play comme à leur habitude.

Le classement : http://www.echecs.asso.fr/Equipes.aspx?Groupe=129

*(L’imparfait du subjonctif c’est pour la part de gâteau supplémentaire promise ce vendredi).

S. Giraud

Semi-rapide d’Angoulême

Ce dimanche se déroulait un tournoi semi-rapide du jeu d’échecs à Angoulême.

78 joueurs étaient réunis pour disputer 7 rondes de 15 minutes + 5 secondes par coup.
Ezra Kirk du club Agenais a survolé le tournoi avec 6 gains et une nulle. Ce jeune anglais s’était déjà fait remarquer la semaine précédente en terminant 3ième à Mont de Marsan, sans avoir joué la 1ère ronde. Au pays de la charentaise il démontrait qu’il se sentait aussi bien dans ses baskets que dans le pays des échasses.

Ce tournoi qui est une étape du Grand Prix des semi-rapide du Poitou-Charentes était très relevé par le niveau général des participants. Si le gagnant marchait sur l’eau, les autres  pointures ne devaient pas être à côté de leurs pompes pour le talonner.
Dans cette course rythmée par ses 7 étapes, le limougeaud Sylvain Chamaillard et l’agenais Mathieu Ternault, complètent le podium.En bon habitué des prix le poitevin Julien Saada récolte celui de la 4ième place.

Hôtel de ville d'Angoulême et ses jardins à la française

Six joueurs du club maritime s’étaient déplacés à Angoulême, Thomas, Florian, Laurent, Olivier et moi-même. Xavier arrivait juste du tournoi de Vandœuvre qui s’était terminé la veille, près de Nancy. En passant par la Lorraine notre capitaine est donc arrivé avec ses gros sabots.

Deux marennais se sont distingués : Florian, qui, presque comme à son habitude, obtient encore le prix mérité du 1er jeune avec 5 gains et 2 défaites, puis Laurent, qui remporte le 1er prix de la catégorie des 2000-2200 élos après une remontée exceptionnelle puisqu’il aligne 5 victoires en ayant, fait rare, commencé le tournoi par un petit roque (2 défaites).

La compétition s’est déroulée dans un excellent esprit. Bravo pour l’organisation remarquable menée par Jean-Michel Gauvin, le Président du club d’Angoulême, et par la toujours très efficace Dominique Cyrille qui arbitrait ce tournoi.

Grille américaine: http://www.echecs-pch.fr/wp-content/uploads/2018/01/8e-Tournoi-Rapide-de-lEchiquier-AngoumoisinGa.html

S.Giraud

Rapide de Saintes : les Marennais font 1, 2 et 4 !

Arc_de_Germanicus

Quatre joueurs du club ont joué le rapide, dans une ambiance très sympathique avec Marcel qui dirigeait les évènements, réclamait du silence, et parlait aux joueurs pendant leurs parties.

Maryse s’est très bien adapté à la cadence rapide et a marqué je crois trois victoires et une nulle. Une révélation qui lui donne envie de jouer d’autres tournois rapides.

Thomas, avec son petit élo FIDE à 1800 sous-classé d’environ 400 points, a eu des appariements difficiles sur les trois dernières rondes : moi, Huu-Thi et Julien Saada. Résultat : 3 nulles de combat ! Finalement 3e ex-aequo avec 5,5 sur 7, devancé par Ju et Huu-Thi au départage. (Non, seulement par Ju en fait)

Flo a juste perdu une partie contre moi, et a fait le plein contre les joueurs moins forts que lui. Efficace ! Pour la 2e fois cette saison il marque 6 points. Une belle 2e place tout seul.

Et pour ma part j’ai remporté le tournoi, après avoir surpris Ju par un mat en deux qui l’a fait décoller de sa chaise. Il faut dire que la partie se passait pas très bien pour moi, mais je me suis bien accroché et tout est bien qui finit bien.

La grille américaine

Rapide de Montbron

montbron

Ce 11 Novembre se déroulait le tournoi semi-rapide de Montbron. Il accueillait 73 joueurs qui s’affrontaient en 7 rondes de 15 minutes + 5 secondes par coup.

L’évènement était organisé dans un cadre inhabituel, le Château Fort de cette petite commune de Charente. Quatre marennais avez fait le déplacement, le MI Xavier, Olivier, Christian et Stéphane. Leur niveau de jeu a été au diapason de la météo du jour, ponctué de peu d’éclaircies et de quelques giboulées. Au final seul Olivier a tenu son rang et fait rare, aucun marennais ne s’est immiscé dans les prix.

Les deux joueurs de Poitiers-Migné, Julien Saada et Luc Leriche, ont survolé le tournoi et décrochent les deux premières places.

 

Rapide de Cognac : Annulator a encore frappé

20171101_181857 (2)20171101_180311 (2)Mercredi 1er novembre s’ est déroulé le premier rapide du Grand Prix de la Ligue dans le petit village de Genté situé à proximité de Cognac . 89 joueurs avaient fait le déplacement dont six joueurs licenciés au club de Marennes . Ce tournoi a plutôt bien réussi aux marennais ,Stéphane finissant sur la 3ème marche du podium suivi de Florian à la 4ème place et Xavier à la 7ème , Laurent termine à la 17ème place après 5 parties sans défaite mais Julien Saada l’ a finalement  stoppé dans son élan vers le podium . Pour ma part je termine à la 35ème place après des parties inégales et pas mal de boulettes dans la matinée .

Quant à Christian , il réussi l’ exploit de faire 5 partie nulles sur 7 rondes et termine le tournoi à la 42 place , évidemment par demi point on n’avance pas vite . Ce résultat semble être un record pour Christian , il a même accordé la nulle à une adversaire  dans une partie pourtant gagnante afin d ‘ atteindre le Gr20171101_174540 (2)aal   ( ou l’orgasme ? ) pour un annulateur : 5 parties consécutives annulées . Une médaille lui a donc été remise pour le  récompenser de cette belle réussite , c’ était d’ ailleurs un nouveau prix créé spécialement pour saluer cet événement inédit dans un tournoi rapide du GPL.

 

 

 

Ronde 1 NIV : Marennes 7 – Saintes 1

Bonne reprise en compétition pour les joueurs du club , Marennes remporte son premier match sur le score de 7 à 1 . Il faut dire que cette année échiquéenne s’ annonce bien avec le renfort de Xavier , Florian et Thomas .
La rencontre contre Saintes s’ est plutôt bien passée avec une victoire très rapide de Luc qui miniaturise son adversaire, et les victoires se sont ensuite enchaînées rapidement pour les autres joueurs malgré quelques parties qui ne semblaient pas toujours très bien engagées .
SaintesProchaine rencontre à Bordeaux contre l’ équipe de Bordeaux Aspom à ne pas sous estimer , même si l’ équipe la plus forte sera probablement Angoulême .

Evénement

Démonstrations du jeu d’Échecs, parties, simultanées, échiquier géant et bonne ambiance au programme de la journée.

Le 15 août, c’est « Tous Arts Confondus » au jardin public!

Depuis plusieurs années, le jardin public accueille la manifestation organisée par l’association les « Artisans Balladins » : « Tous Arts Confondus« , de 10h00 à 20h00.

Cette journée met à l’honneur l’art dans tous ses états : peintres, auteurs, sculpteurs, musiciens, … plus d’une trentaine d’exposants partageront leur passion avec le public.

Plus d’info, ici.

 

NIV – Ronde 6: Marennes-Oléron 5 – 2 Parthenay

Porte Saint Jacques à ParthenayC’est par une belle matinée ensoleillée que nous prenions aujourd’hui la route pour l’avant-dernière ronde de cette saison de Nationale 4.
Direction les Deux-Sèvres pour le match qui nous opposait à l’équipe de Parthenay.

Une fois arrivés et les pendules démarrées, la couleur noire nous réussi particulièrement puisque Olivier B. et moi-même arrivons assez rapidement à bout de nos adversaires, suivi de prés par Stéphane et Florian.
Le bilan est plus mitigé pour nos joueurs de pièces blanches, Luc triomphe au premier échiquier, Francis termine sur une partie nulle au 5éme, mais Laurent et Olivier R. se retrouvent finalement impuissants face aux pions passés de leurs adversaires.

Cette belle rencontre se solde par une victoire sur le score de 5 à 2.

Lire la suite

Tournoi rapide de Montbron

Dans la foulée du tournoi de Cognac, le rapide de Montbron(16) s’est tenu le 11 novembre et faisait office de deuxième étape pour le Grand Prix de la Ligue (GPL).

Encore une belle réussite pour cette 8ème édition. En effet, avec 85 participants, le tournoi s’est déroulé dans une salle confortable, avec une organisation et une ponctualité sans faille.
Une brochette de 4 joueurs du club de Marennes-Oléron s’était déplacée au cœur de la Charente. Lire la suite